booster retraite

Ce que vous pouvez faire pour booster votre retraite

La retraite est une période dans laquelle on entre avec appréhension. Si l’arrêt du travail réjouit de nombreux retraités, la question financière fait moins d’heureux. Oui, les pensions de retraite ne sont pas toujours suffisantes pour que l’on vive une vie paisiblement sans avoir des soucis d’argent. Bonne nouvelle, il existe plusieurs façons d’augmenter le montant de vos pensions alors même que vous n’avez pas atteint l’âge légal de départ à la retraite. Voici quelques conseils que vous pourriez appliquer afin de booster votre retraite.

Toujours régulariser votre travail

Malgré les efforts des autorités dans la régularisation de tous les travailleurs, beaucoup continuent à opérer au noir. Il faut concéder que le travail au noir peut être tentant puisqu’il permet de ne pas payer d’impôts. Il s’agit pourtant d’une fausse bonne idée. En effet, un travail non déclaré implique le non-paiement des cotisations charges sociales obligatoires. Si vous ne cotisez pas, vous ne recevrez pas de pension une fois que vous êtes à la retraite. Il est donc vivement conseillé de toujours régulariser vos emplois pour vous assurer, plus tard, une retraite plus paisible.

Cotisez le plus possible pendant vos années d’activité

Il ne faut pas oublier que plus vous cotisez pendant vos années d’activité, plus le montant de votre pension de retraite sera élevé. Même si vous travaillez à mi-temps, faites en sorte de remplir quatre trimestres de cotisation par an. En 2019, il faut cotiser un peu plus de 1500 € pour remplir un trimestre. Remplir quatre trimestres par an vous permettra de profiter d’une retraite à taux plein. Bien sûr, cela impliquera plus de travail de votre part surtout si vous travaillez à mi-temps. Il faudra présenter un salaire annuel minimum de 6000 € pour remplir les 4 trimestres par an. Vous pourriez toutefois profiter d’une retraite plus paisible si vous travaillez aujourd’hui. Le choix vous revient donc !

Le mariage, une bonne solution

La pension de réversion est uniquement accordée aux couples mariés. Cette pension correspond au montant de la pension de retraite d’un défunt qui est reversé à sa veuve. Si vous êtes pacsés ou vivez en concubinage, vous ne pourriez pas profiter de cette pension de réversion en cas de mort de votre conjoint. Si cela est possible, mariez-vous à la mairie, cela vous sera avantageux à la retraite. Attention ! Si vous touchez déjà une pension de réversion, son versement peut être suspendu si vous vous remariez.

Inscrivez-vous à la Caisse des Français à l’étranger

Après avoir travaillé et cotisé pendant plusieurs années sur le territoire français, vous décidez de partir vivre à l’étranger avec votre compagnon. N’oubliez surtout pas de vous inscrire à la CFE (Caisse des Français à l’étranger). Cette caisse gère les pensions de retraite versées aux ressortissants français qui habitent hors du territoire. Elle vous reversera alors, à votre retraite, une pension équivalente aux années de cotisations en France. La démarche d’inscription à la CFE est particulièrement simple et les avantages qu’elle vous apporte peuvent pourtant être importants.

Toujours vérifier son relevé de carrière

Pendant la préparation de vos dossiers de retraite, n’oubliez pas de bien vérifier votre relevé de carrière. Il n’est pas rare que des erreurs et des omissions y soient constatées. Le relevé doit contenir toutes les activités professionnelles que vous avez exercées au cours de votre carrière, en France comme à l’étranger. Sachez que les omissions et les erreurs peuvent avoir un impact négatif sur le montant de votre pension de retraite.

Vous souhaitez devenir rentier ? Suivez les conseils de nos experts en visitant l’article dédié.

4.7 (94.29%) 14 votes
Elise